Connected Health Monaco Newsletter n°2

Hôtel Fairmont Monte-Carlo
Connected Health Monaco s’intéresse au « quantified-self »
Que l’on soit sportif ou non, adepte ou pas du Smartphone, nous avons tous entendu parler du concept de « quantified-self », traduit par auto-mesure. Il inonde les sites web et les articles de santé, et offre un nouveau rapport au corps. 
Les bracelets connectés, pèse-personnes, montres et autres technologies constituent la naissance d’une médecine dernier cri et efficiente.
Pourquoi se mesurer?Il est difficile d’améliorer ce que l’on ne peut pas quantifier. Comment faire des auto-diagnostics sans données de références ?
  • calculer le nombre de pas effectués dans la journée,
  • évaluer la qualité du sommeil,
  • surveiller la nutrition, 
  • ou suivre un facteur de maladie.
Des capteurs connectés ou applications mobiles vont ainsi permettre une visualisation graphique qui objectivera les performances, permettra de fixer des objectifs que l’on décidera ou non de partager via les réseaux sociaux, afin d’obtenir des encouragements qui vont valoriser l’effort.
Un vrai coach virtuel!
Vers une  » Médecine 4P  »
Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative
Ces outils permettent aux patients d’être plus avertis sur leur pathologie, et mieux préparés au dialogue avec le corps médical. 
Connecté aux communautés, chacun pourra bénéficier d’un soutien psychologique personnalisé. 
Ces little data médicalisées, Smart Data (présentées dans une prochaine newsletter), offriront une meilleure prise en charge et un meilleur accompagnement. 
Toutes ces connaissances permettent aux médecins de vérifier l’observance du patient et sa capacité d’autogestion et de proposer des thérapies ciblées et adaptées à la génétique de chacun.

Le cœur

Aujourd’hui, les médecins peuvent suivre à distance l’évolution du rythme cardiaque de leur patients, comme cet israélien qui l’année dernière s’est fait poser un stimulateur cardiaque connecté, ou encore la start-up israélienne Oxitone qui a développé un bracelet connecté qui avertit de l’imminence  d’une crise cardiaque.

Le cerveau 

Plusieurs start-up ont lancé des casques qui permettent d’améliorer les performances cérébrales, à l’instar de Halo Neuroscience, qui promet d’optimiser la mémoire ou l’apprentissage d’une langue.

Les yeux 

Même les yeux vivent une révolution. A ce rythme, les implantations oculaires permettront bientôt à un aveugle de retrouver la vue. Pixium vision,une start-up française, a déjà développé une technologie associant implant et lunettes équipées d’une caméra. Les futurs google glass sont aujourd’hui utiliser par des chirurgiens pour partager en temps réel des opérations au bloc opératoire en temps réel.

La santé connectée est aussi un progrès pour lutter contre certaines maladies chroniques – Google, et ses lentilles de mesure de glucose ou Dexcom qui propose un capteur en temps réel, installé sous la peau à partir d’une aiguille ultra-fine pour les diabétiques.

Venez vous informer sur toutes ces dernières technologies durant la journée Connected Health Monaco le 10 juin 2015 à l’hôtel Fairmont Monte-Carlo dont les inscriptions sont ouvertes à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur ces révolutions numériques!